interview marc et Guillaume de Navacelle

Regards croisés sur l’agence Carré Voyages

Sommaire

En cette année anniversaire qui marque les 30 ans de Carré Voyages, Marc et Guillaume de Navacelle, frères et associés dirigeants, dressent le portrait de l’agence et partagent leur vision sur l’avenir de Carré Voyages et, plus largement, de leur profession.

1991-2021, les grandes étapes de l’agence Carré Voyages

Tout commence en 1991 avec l’association de trois amis ; Walter, Antoine et Hélène qui apportent chacun leur compétence respective (gestion, commercial, production) pour créer les fondations de l’agence Carré Voyages. Au fil des contacts et des opportunités, l’agence se spécialise rapidement dans la réservation et l’émission de billets pour les groupes et gagne la confiance de clients d’envergure (CE de la Banque de France, Sans Frontières, CE du Ministère des Finances, CE du Ministère des Transports…).

En 2015, Carré Voyages connait une nouvelle étape avec le rachat du fond de commerce et l’intégration des équipes de l’agence RTS, une agence spécialisée dans le train. Cette opération permet à Carré Voyages d’acquérir de nouvelles compétences et de se positionner sur le marché des voyages en train.

2017 sonne la passation de l’agence avec le départ en retraite des trois associés fondateurs. C’est à ce moment là que Marc et Guillaume de Navacelle s’investissent dans Carré Voyages et apportent un regard neuf avec la volonté de s’adresser à des clients de taille moyenne pour diminuer le risque de dépendance aux grands comptes et développer le volet déplacements professionnels. Pari réussi ! Carré Voyages parvient à diversifier son portefeuille clients (CE, institutions publiques, TPE, PME…) en quelques mois.

Comme beaucoup, l’arrivée du COVID en 2020 met à mal l’activité de l’agenceLe volume d’affaires chute de 70 % et passe de 7,5 M€ à 2 M€. Cette période est difficile mais le staff de l’agence se serre les coudes et se mobilise pour faire évoluer ses méthodes de travail et ses différents process. Au final, l’agence Carré Voyages profite de cette crise pour gagner en agilité et réactivité et être opérationnelle à 1000% au retour des clients.


Le cœur de métier de Carré Voyages

La réservation et l’émission de billets de groupes sont les deux métiers principaux de Carré Voyages. L’agence est connue et reconnue pour cette double expertise qui demande un savoir-faire bien spécifique, issu notamment des langages de programmation sur les GDS. Dotée d’une réelle solidité financière et forte de sa licence IATA et de son agrément SNCF, l’agence Carré Voyages se positionne comme un acteur clé sur cette double activité de réservation et émission de billets de groupes.


Les profils de clientèles de Carré Voyages

Carré Voyages est une agence exclusivement B to B qui accompagne au quotidien des CE (Banque de France, Sans Frontières, ministère des Finances, ministère des Transports, Éducation nationale), des organisateurs de séjours pour jeunes et/ou adultes (colonies, religieux, séminaires, clubs de sport… ) et des TPE/PME pour la partie déplacements professionnels.


L’ADN de Carré Voyages

« Voyager en groupe ne s’improvise pas » comme le dit la signature de l’agence. Pour autant, du côté des clients, voyager en groupe ne doit surtout pas être vécu comme compliqué. Là est la philosophie de l’agence. Simplifier les démarches, apporter de la souplesse dans les process, effacer les lourdeurs contractuelles, être disponible et réactif, bien conseiller et surtout répondre présent en cas de coups durs (grève, annulations, intempéries, incendie…) sont les priorités de Carré Voyages.

Et sur ce dernier point, les exemples sont légion. En juillet 2019, suite à un incendie sur le transformateur à Montparnasse, Carré Voyages replace tous les jeunes qui rentraient chez eux en post-acheminement sur les trains disponibles et ce avant tout le monde. Tous les jeunes rentrent chez eux le jour-même. Corse, août 21 : Le préfet oblige les voyageurs qui rentrent sur le continent à faire un test PCR. Un groupe de voyageurs Nantais rate son avion, faute de temps. Dès le lendemain, le groupe est réparti dans deux avions pour Orly puis dans un car pour rentrer à Nantes. 


La licence IATA, le sésame pour émettre les billets des agences non IATA

En France, il faut savoir que seulement une agence de voyages sur deux détient la licence IATA. C’est le cas de l’agence Carré Voyages. Grâce à cette licence, Carré Voyages est habilitée pour répondre aux besoins en émission de billets des agences de voyages non IATA, ce qui lui assure un volet d’affaires significatif et en pleine croissance. Pleinement inscrite dans le business modèle de Carré Voyages, la licence IATA représente un vrai levier de développement et vient consolider l’image de sérieux de la structure. 


L’expertise « déplacements professionnels » de l’agence Carré Voyages

Pour se positionner sur le marché des déplacements professionnels, il est nécessaire d’être performant sur deux aspects, la réactivité (les demandes sont très souvent urgentes, il faut trouver un hôtel ou une location de voiture qui corresponde aux attentes du client pour le lendemain ou le soir-même) et la maîtrise des coûts (les institutions et entreprises privées ont tous des objectifs d’économie et de rationalisation de leurs budgets). Le réseau de fournisseurs tissé depuis 30 ans par Carré Voyages lui permet de proposer les meilleures solutions dans des délais très courts. 

Concernant la maîtrise des budgets, Carré Voyages défend une positon plutôt singulière et largement appréciée en allant à l’encontre du courant actuel qui porte le « Corporate ». Le parti-pris est de ne pas proposer de SBT (self-booking tools), sorte de plate-forme intégrée par une agence chez son client et qui lui permet de passer lui-même ses commandes. 

« En fait, avec les SBT, il faut être clair, c’est le client qui paie et qui fait le travail ! Chez Carré Voyages, nous voyons plus d’inconvénients que d’avantages aux SBT », cette position des deux dirigeants a le mérite d’être très claire. Et de poursuivre « … Ce sont souvent les assistantes de direction ou administratives qui récupèrent cette tâche. Elles ont suffisamment de travail à côté pour ne pas leur rajouter un logiciel technique de plus à maitriser alors que le secteur du voyage est bien plus complexe qu’il n’y parait. Côté porte-monnaie, les SBT imposent un abonnement et donc des coûts fixes. Lorsque tous les voyants sont au vert, ça ne dérange personne. En revanche quand l’activité baisse et que les déplacements se réduisent en parallèle, le coût du SBT, lui, ne diminue pas. Chez Carré Voyages, comme nous prenons des frais sur les billets émis, en cas d’activité faible, les frais restent faibles. Et s’il n’y a pas de déplacement, alors il n’y a pas de fraisAvec Carré Voyages, le client ne paie que ce qu’il consomme et ça change tout ! ».


L’impact du COVID sur l’organisation de l’agence Carré Voyages

Pour la première fois depuis 20 ans, Carré Voyages a connu une perte dans son compte de résultat ! Et autant le dire en toute transparence, cet impact financier a semé le doute quant à la poursuite ou non de l’activité. Malgré ce coup dur, toute l’équipe s’est mobilisée pour se réorganiser en respectant les consignes sanitaires et pour gagner en autonomie et en agilité (mise en place du télétravail, déploiement d’outils informatiques permettant d’être opérationnel à distance…).

Pour maîtriser les coûts de structure, la décision a été prise d’emménager dans des locaux plus petits (8 rue du Château-Landon dans le Xème arrondissement de Paris) tout en conservant un excellent confort de travail. Cet effort et cette remise en question collective permettent, aujourd’hui, au staff de Carré Voyages de sortir grandi de cette crise. Cette sensation d’avoir passé un cap et cette capacité d’avoir su rebondir sont une grande satisfaction pour l’ensemble des collaborateurs/trices.


Les principaux partenaires de Carré Voyages 

La réussite et la pérennité de l’agence Carré Voyages ne pourraient être effectives sans le concours et le professionnalisme de partenaires privilégiés, à savoir les compagnies aériennes traditionnelles et low-cost (Air France, le groupe LH, TAP, Vueling…), les compagnies ferroviaires (SNCF, Eurostar, Thalys…), les loueurs de voitures, les compagnies d’autocars et les fournisseurs métiers (Sabre, Amadeus, Viaxoft). Cerise sur la gâteau, la chance d’avoir des clients fidèles et des salariés soudés est résolument le VRAI capital de l’entreprise.


Le métier d’agent de voyage dans les années à venir 

Pour Marc de Navacelle, du fait de sa complexité, le métier d’agent de voyages a un bel avenir devant lui, surtout s’il est en mesure de répondre à des demandes de plus en plus spécifiques et personnalisées. Le COVID étant passé par là, Guillaume de Navacelle met en avant la capacité de l’agent de voyage à faire face aux « coups dur » et « aux imprévus ». Seul un agent de voyage professionnel peut conseiller, bâtir les bonnes offres, gérer les éventuelles annulations, obtenir les remboursements … Autant de services qui ont une vraie valeur et qui sont difficilement comparables lorsque l’on réserve ses billets auprès d’un agrégateur sur le web.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Inscrivez-vous à notre newsletter

Tous les 2 mois, recevez par mail les derniers articles publiés.

A lire également