voyageur d'affaire

Voyageur d’affaire : 6 Conseils indispensables pour bien préparer votre voyage à l’étranger

Sommaire

Être un voyageur d’affaire à l’étranger nécessite une certaine organisation : Il faut réserver ses billets, son hôtel, sa voiture de location… Pour cette partie là, vous pouvez compter sur votre agence de voyage d’affaire pour vous conseiller et vous accompagner avec professionnalisme. Il n’en demeure pas moins qu’avant cette étape, il vous revient, à titre individuel, de prendre quelques précautions de la plus haute importance pour éviter de lourds désagréments.

Voyageur d’affaire à l’étranger : Contrôler la validité de vos documents d’identité et visas

Pour un voyageur d’affaire, avoir des documents d’identité valides est le b.a.-ba afin de pouvoir circuler en toute légalité ! Au sein de l’Union Européenne (attention, la Grande Bretagne n’est plus dans l’Union Européenne), la carte nationale d’identité est suffisante pour pouvoir entrer et séjourner dans l’ensemble des pays du territoire. En dehors de l’Union Européenne, cela se complique. De nombreux pays demandent aux voyageurs d’affaire la présentation d’un passeport valide (plusieurs mois après la date prévue de retour en France) et d’un visa. Les règles d’obtention des visas peuvent diverger selon les pays. Pour connaître les démarches à suivre, les pièces à fournir et selon les cas, la somme à acquitter, pour l’obtention du visa, il est recommandé de se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade du pays concerné en France. L’intégralité des contacts est disponible ici.

Tout voyageur d’affaire doit s’informer sur la situation du pays de destination

Avant de planifier un séjour à l’étranger, le voyageur d’affaire doit se renseigner sur les potentiels risques (sanitaires, naturels, chimiques…) lié à la destination, surtout si il s’agit de territoires qui nécessitent de faire preuve de vigilance. Pour ce faire, le site web de conseils aux voyageurs de France Diplomatie  (Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères) est l’organe officiel pour se tenir informé en temps réel de la situation sur les 5 continents et ainsi, voyager en toute sécurité partout dans le monde. Ce service existe également sous forme d’applis mobile disponibles sur l’app store et Google play sous la dénomination « Conseils aux voyageurs ». 

S’inscrire au service d’alerte Ariane dédié à tous les voyageurs d’affaire (et de loisir)

Toujours à l’initiative de France Diplomatie, le service d’alerte Ariane permet d’être contacté, par e-mail ou sms en cas de situation de crise et d’urgence dans n’importe quel pays du monde. Pour bénéficier de ce service, il est nécessaire au préalable de s’inscrire et d’enregistrer les détails de son voyage, son numéro de téléphone et le nom des accompagnants si besoin. Grâce au recueil de ces données, France Diplomatie est en mesure :

  • d’alerter rapidement chaque ressortissant français en cas de situation de crise, 
  • de donner des consignes en cas de mise en place d’opérations de secours
  • de prendre contact avec des proches restés en France.

En tant que voyageur d’affaire, vous devez vous informer sur les obligations et recommandations vaccinales du pays visité

Selon la destination et le type de séjour envisagés, tout voyageur d’affaire doit prendre certaines précautions doivent être prises en matière vaccinale pour faire face et éviter la propagation de certaines maladies. À ce jour, le seul vaccin exigé en vertu du règlement sanitaire international (qui lie 196 pays) est celui de la fièvre jaune. Ce dernier est obligatoire pour tout séjour « ou transit » dans les zones tropicales d’Afrique et d’Amérique du sud. Important à savoir, ce vaccin peut s’effectuer uniquement dans un centre de vaccination habilité (voir la liste des centres de vaccination).

Voyageur d’affaire : Vérifier la validité de vos moyens de paiement

Si vous êtes voyageur d’affaire, vous devez être sûr de disposer de liquidités et être en mesure de réaliser des paiements par carte à l’étranger. Il est utile de vous renseigner auprès de votre banque avant chaque départ vers une destination étrangère. Le principal souci rencontré concerne les plafonds de retrait et de paiement qui, si ils ne sont pas assez élevés, risquent de poser problème lors d’une transaction financière et de bloquer toute tentative de retrait d’espèces à l’étranger. Pour éviter ces désagréments, il suffit, en amont du départ, d’informer votre banquier de tout projet de voyage d’affaires à l’étranger et de solliciter une modification « temporaire » de votre plafond de retrait et de paiement… Et bien entendu, pensez à vérifier la date de validité de votre carte bancaire !

Contrôlez votre droit de conduire un véhicule dans le pays de destination 

Selon les pays de destination, les documents à présenter pour pouvoir conduire une voiture ne sont pas identiques. En ce qui concerne les États membres de l’Union Européenne, le permis de conduire français est valable et donne le droit de conduire un véhicule. Pour une destination en dehors de l’Europe, les règles peuvent varier et il est préférable de vous renseigner auprès des ambassades de chaque pays. Pour certains pays d’Afrique, d’Amérique centrale, d’Amérique du nord et d’Asie, un permis de conduire international peut être demandé en complément du permis national. Ce permis international est disponible gratuitement en en faisant la demande sur le site de l’ANTS (Agence nationale des titres sécurisés).

Vous êtes maintenant un voyageur d’affaire averti ! En appliquant ces 6 conseils, vous pouvez partir en voyage d’affaire à l’étranger en toute sérénité. 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Inscrivez-vous à notre newsletter

Tous les 2 mois, recevez par mail les derniers articles publiés.

A lire également